Construction et Rénovation très Basse Consommation

 BOUTON_MAISONACTIVE

La maison active thermorégulatrice bioclimatique, construite en matériau de mur le moins cher du marché actuel, exploite ce que la Nature nous offre si généreusement. La maison sans chauffage traditionnel en hiver et sans climatisation énergivore en été deviendra la norme dans les maisons du futur.

Projet réalisable à prix maîtrisé si les bons choix sont faits dès le début des travaux.

Construire sa maison est un projet passionnant qui vous engage sur du long terme ; il est essentiel de faire les bons choix parmi les nombreuses options du marché.Trop de pratiques anciennes, avec des conséquences souvent onéreuses perdurent dans la construction.

1 Quelles qualités recherche-t-on pour sa maison ?

2 Comment évalue-t-on le CONFORT ?

3 Justification de la dénomination « maison active thermorégulatrice ».

1ère remarque : il est courant que les bilans énergétiques se limitent à la consommation du chauffage en hiver et négligent les besoins pour assurer une température de confort en été. C’est ainsi que, lors de l’élaboration du budget et après une récente construction dite basse consommation, une municipalité s’est étonnée de la facture énergétique annuelle de la mairie de 6000 € alors qu’on avait annoncé à la construction, qu’une bougie suffirait… pour le chauffage ! Le chauffage était l’élément déterminant, mais le besoin durant les chaleurs en été, n’a apparemment pas été suffisamment étudié ; il se trouve qu’un produit courant, bon marché, a les propriétés requises s’il est judicieusement mis en œuvre pour maintenir avec une consommation minimale, une ambiance confortable en hiver et en été.

2ème remarque : de nombreux contentieux sont actuellement déposés en justice parce que, suite à l’installation d’une pompe à chaleur, le client constate que les consommations réelles sont nettement supérieures aux valeurs avancées par le vendeur : nos guides expliquent avec des images et des mots simples ce qu’est une quantité de chaleur et comment « on la pompe ».


Quelles qualités recherche-t-on pour sa maison ?

elle doit être, à coût maîtrisé,
● belle et confortable avec une consommation énergétique minimale en hiver et en été
● saine avec une ventilation continue et filtrante
● résistante : à la poussée ou au glissement des terres, aux tempêtes, séisme… au vieillissement dans le temps avec un minimum d’entretien.


Comment évalue-t-on le CONFORT ?

L’occupant évalue le confort d’un logement selon la perception de ses 5 sens :

  • La Vue : esthétique extérieure et intérieure
  • Le Toucher : avec les mains et les pieds où les terminaisons nerveuses sont concentrées en plus grand nombre pour évaluer le ressenti du froid ou du chaud. Le contact des mains avec une table en bois est plus agréable que celui avec une table de verre ; de même le contact des pieds avec un sol en bois est plus agréable que celui avec un sol recouvert de carrelage.
  • L’Ouïe : protection contre le bruit extérieur et intérieur
  • L’Odorat et le Gout : protection contre la pollution extérieure et intérieure

Les choix des matériaux, des installations intérieures et leurs mises en œuvre interviennent pour beaucoup dans le ressenti de nos sens. Un confort nouveau, au moindre coût de construction, mais aussi de fonctionnement ultérieur est à la portée d’un budget maîtrisé.

3 Justification de la dénomination « maison active thermorégulatrice ».